21 octobre, 2008

The Beatles do America (4)- peinture.

Finalement, les quatre planches terminées.




La quatrième page est la première que j'ai peinte, et j'ai bien peiné... En témoigne ce palimpseste sur le costume de Brian Epstein, dont je ne trouvais pas la couleur:

3 commentaires:

Gally M. a dit…

Tes couleurs sont toujours aussi magnifiques. Les planches sont bluffantes (je me demande d'ailleurs avec cette technique en "presqu'aplats" si tu ne gagnerait pas du temps en travaillant à la tablette graphique…), c'est vraiment du supet boulot!

Il y a juste la typo informatique qui me chagrine un peu, mais les images sont vraiment splendides!

Anonyme a dit…

Je tente l'objectivité pour te dire que c'est vraiment une réussite. Le choix des angles de vue, les détails des décors, la recherche de la lumière et les couleurs, bon dieu les couleurs!
Les quelques détails qui m'agacent comme les dialogues insipides ou la police ne sont sans doute pas de ton fait, alors passons!
bravo, j'adore, j'adore, j'adore!
Surtout continue!
la sablière

pierre braillon a dit…

Ah, merci, voilà qui fait chaud au coeur.
Cela dit, si les textes, effectivement ne sont pas de mon fait, les polices de caratères le sont bel et bien. Et je les aime ! Il y a toujours débat sur l'usage de polices très "mécaniques", j'apprécie le contraste qu'elle créent avec le dessin, en s'opposant à son côté chaleureux. µidem pour les aplats des bulles, parfait, numériques, contre les surfaces gouachées des images.

Le compliment pour les couleurs, merci. C'est la seule chose que je fasse correctement. Et encore, vraiment, il faut voir les originaux.

Sinon, qui que tu sois, sablière, garde ton petit grain...