06 novembre, 2009

la planète du singe-8



J'ai bien cru que je ne m'en sortirais jamais, de cette page... Moi qui pensais aller plus vite à la gouache qu'à l'acrylique.
Sans rire, je suis à peu près désespéré.
Commençons par un peu de making-of...

Dans cette page, en miroir du premier album, Peï-Peï rédige la chronique des aventures du Roi des Singes, qu'il a bien connu, comme le savent les quelques lecteurs du tome 1. "Essaye de rediger" serait plus juste... comme on le verra dans la page définitive.

C'est le lever du jour dans la tour des singes.
J'avais fait d'autres images de ciels chargés, et cette fois, je ne voulais pas me rater en finissant avec des valeurs trop saturées qui mangeraient le premier plan. Et je voulais aussi un contraste assez marqué avec les ombres à l'avant.

C'est parti pour quelques recherches...

Un début beaucoup trop orange, trop saturé, premier plan trop clair. Exactement ce que je ne voulais pas faire... Heureusement que je ne me suis pas lancé directement.


Je suis asse content de la première image, que je reprends aussitôt, pour voir si je retrouve mes couleurs, et pour essayer de donner aux nuages des formes plus dessinées et plus évocatrices.

Et puis tout de même, les couleurs du ciel me semblent trop saturées. Je ne perds pas de vue qu'elles formeront l'arrière plan de la plupart des cases de la page.

Je repars pour une petit recherche, en m'efforçant de trouver une autre gamme, moins saturée, à base d'ocre assez jaune, et de bleu très légèrement violacé. J'essaie aussi de poser des contrastes très doux pour dessiner les nuages. Et c'est un vrai casse tête parce que je ne suis encore habitué ni aux variations de couleurs au séchage, ni au variations de luminosité dues à l'éventuelle superposition avec une couche inférieure.

Voilà, un peu pressé par le temps (non ?) j'en reste à cette dernière étude.

Pour l'anecdote, elle à l'air légèrement mouillée hein ? C'est ce qui arrive quand on laisse une nuit entière un carnet ouvert, un pot d'eau, et deux chats dans 15 m².

Là aussi j'étais content de ne pas m'être lancé directement sur le définitif.

A suivre...

5 commentaires:

Mathias Gally a dit…

Vahce, les recherches!! O_o

pierre braillon a dit…

Ouah Gally, tu me surveilles ou quoi !
Tu parles, un mois sur une page (pas à 8 heures par jour non plus, mais bon ...) c'est trop Vahce comme tu dis.

Et toi ça boume ?

Anonyme a dit…

j'aime bien celles du milieu, les 2petites
(sympa les chats qui font de l'art abstrait!)
ff.

j.etienne a dit…

salut Pierre,
Je me demandais bien ce que venais faire cet étrange fumée au 1er plan de la dernière recherche.
j'aime bien le 2ème essai en partant du haut.peut-être atténuer le violet en le chauffant avec le jaune-oranger du bas

pierre braillon a dit…

FF: c'est gentil d'être passée !
Je devrais peut-être essayer de vendre les oeuvres de mes chats, peut-être qu'ils auront meilleur succès que moi.

Etienne: assez d'accord avec toi, mais le violet très saturé m'a fait peur, et je n'arrivais pas à le "dégrader" de façon satisfaisante. J'ai opté pour la palette de la dernière vignette- celle finalisée par les chats.