05 juin, 2009

la fontaine de margatte (10)



Croquis de mise en scène pour la planche 4 :




La planche en cour de réalisation, la dernière bande est juste ébauchée.




A suivre...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

alors je ne connais pas le texte, mais je trouve "Riwallon" très drôle, surtout dans la deuxième vignette.
genre, "mais je suis totalement incompris, moi j'ai de vrais problèmes et je vis au milieu de porcs, tu vois!"
C'est ça, ou tape-je absolument à côté!
Très décalé, vraiment marrant

gp

Anonyme a dit…

moi je dirais qu'ils peuvent exposer toutes leurs états d'âmes pendant des heures il s'en moque complétement.
genre "borduchenêlle! nous n'avons pô les même valeurs"
ff.

pierre braillon a dit…

Ah, j'aimerai que ce soit aussi rigolo que vous l'imaginez, et vu le carcatère de Riwallon , ça pourrait l'être. MAis pas du tout ! En fait, ces personnages n'apparaissent pas du tout dans le scènario. Normalement, Riwallon est seul avec son conseiller. J'avais envie de mettre des figurants à table, un peu dans l'idée que le Seigneur médièval entretient une cour au chateau. J'imagine bien Riwallon avec "ses gens".
Mais la vraie raison, parce que la véracité historique tout le monde sais bien qu'en général je m'en fous complètement, la vraie raison donc,c'est que mon égo me fait croire que les proches seront follement honorés de se trouver représentés dans mes pages. En fait, je pense que ça leur fait le même effet que la véracité historique pour moi.
Bref, dans cette image c'est ma petite famille, chat inclus, et moi même qui sommes représentés. Voilà ! L'enfant qui doit disputer sa pitance avec le chat, c'est Antoine, le même Antoine que celui de la "drôle de vie d'Antoine", sur ce blog.
Désolé ! D'autant plus que vos répliques imaginaires m'ont vraiment fait rire.

Anonyme a dit…

ah oui, c'est vrai, je vois la ressemblance maintenant, et à ta gauche, ta dulcinée
gp