01 avril, 2010

la planete du singe- 12



Crayonné d'une page où l'on voit comment Wa-Shu passe aux mains des pirates du terrible Nuage-Noir.
Son nom provient d'un affreux film, Stormriders, dans lequel les personnages portaient des noms liés aux élements: Cloud, Wind ... ça m'avait plu, cette manière de dessiner très simplement un caractère.
Autant vous dire que Nuage Noir n'est pas exactement enclin à la gaudriole.

4 commentaires:

j.etienne a dit…

pas mal,le point de vue du rat.Un air de famille entre le méchant et celui dans "Mulan".

pierre braillon a dit…

Ah oui, c'est vrai. C'est conscient. Peut-être pas vraiment voulu, mais conscient. Je crois que c'était un personnage inoubliable non ? Et je me souviens de la voix du doubleur français, abyssale, incroyable, parfaite.
Le point de vue du rat est justifié ensuite dans l'histoire, puisqu'il emporte un morceau de l'éventail de l'héroïne, grace auquel le roi des singes la retrouvera.

j.etienne a dit…

Tu fais les 2:dessins et scénar?l'album est prévu pour quand?

pierre braillon a dit…

oui, officieusement j'ai écrit aussi l'album, sous la supervision de Tarek comme pour le premier.
Je ne sais pas exactement quand est prévu l'album, mais je dois finir en juillet, ça va être très très dur !
(je crois que tu as pas mal de pain sur la planche aussi toi, hein ?)