05 janvier, 2011

Tu aimes les mathématiques ?

Quelques mascottes pour un manuel de maths. Que dire de plus ?


17 commentaires:

Anonyme a dit…

Peut etre devrais tu plus soigneusement degager tes lignes de volume pour eviter les croisements qui aplatissent tes formes.
De la même façon, apporter plus d'attention a la notion de symetrie, surtout projettée en perspective.
Il m'apparait que la construction du volume epaule n'est pas encore bien assimilé ( c'est patent sur l'ensemble des personnages presentés.

Anonyme a dit…

Bah moi je suis un AUTRE anonyme et je trouve ces dessins très bien réussis... se complaire dans une pluie de compliments n'est certes pas très constructif mais au moins, c'est encourageant. Donner des conseils et exprimer son point de vue, c'est fort utile aussi.
Mais anonyme du dessus, là, tu es en train de lui dire ce qu'il devrait faire... c'est peut-être là où tu te trompes... que sais-tu de ce qu'il devrait faire ? de ce qu'il a envie de faire ? Moi je reconnais bien le style de Pierre Braillon et c'est celui-là qui me plait. A bon entendeur...

pierre braillon a dit…

Ah la la, un anonyme en cache un autre. Bon, moi qui avais commencé plein de dessins de clavicule dans mon livre d'anatomie, il fut que je m'arrête.
Vous n'allez pas vous disputer, si ?
Ici, on a le droit de dire tout ce qu'on !
Le premier anonyme a des arguments, il prends le temps d'écrire, c'est déjà une belle preuve d'interêt pour moi. Pour le reste... libre à chacun- à toi aussi, bien sûr- d'apprécier ses remarques.
Toi tu aimes mon style avec les clavicules de traviole, les tronches stéréotypées, et les indiens à poil mal dessinés ? Merci, que serais-je sans toi, anonyme ?
Quoi qu'il en soit, ça me fait plus que plaisir de voir des visiteurs discutent entre eux ici. Merci, même si vous êtes quand même tellement anonymes qu'on s'y perd...

Anonyme a dit…

J'ai un droit de preseance en ce qui concerne le pseudo anonyme, j.etienne n'a qu'à signer.

pierre braillon a dit…

Là, par contre, je ne comprends pas trop ce que tu dis. ça ne me gène pas l'anonymat de l'anonyme, c'est bien son moindre droit. On s'y perd juste un peu, parfois. Il faudrait des numéros d'anonymat.

j.etienne a dit…

monsieur anonyme numéro 1,je crois que je t'ai reconnu!tes remarques sur les volumes d'épaule me rappellent les corrections sur calques que nous faisaient claude Lapointe."éviter les croisements qui aplatissent les formes"!je pige pas du tout!
Puiser toujours à nouveau dans le "grand résevoir" du réel pour enrichir son "système de représentation"(graphique)tout à fait d'accord.mais il faut aussi savoir s'en libérer.Pierre a raison de rappeler l'importance des compromis dû à a pression des délais et de la rentabilité Le traitement artistique change en fonction de ce qui est demandé:image poétique,didactique,réaliste,etc...
les dessins de Pierre ,je les trouve d'abord expressifs,ensuite je ne ressent aucun problème de dessin juste quelques hésitations parfois (peut-être un manque de confiance?)
Donc,Pierre tes démarches auprès des éditeurs parascolaires ont abouti;c'est pour qui cette série de personnages?

Anonyme a dit…

Hum, je pense que ce sont de vraies bonnes excuses, effectivement que les compromis et les delais, mais un sacré handicap sur le long terme s'ils deviennent une hygienne au long court.
Je trouve que Pierre a eu trop tendance à se retrancher derriere des codes graphiques empruntés, puissants, certes, mais castrateurs car deja tellement mis en oeuvre et tres aboutis par d'autres qu'il en a oublié d'aller en chercher lui meme, pour arriver à un vernis un peu sterile.
Ensuite, et c'est un constat tres personnel, j'ai toujours consideré que pousser beaucoup son travail sur la couleur rendait paresseux en dessin, et l'amorce faite par le travail en couleur sur ordi, moins presente, rend ce constat evident.
Utiliser des codes graphiques puissants, prendre des autoroutes stylistiques ultra rapide et tomber en panne seche pour des problemes de volumes, de symetrie de perspective me semble assez "idiot"
Il est urgent de se recompacter sur la base "dessin" et cesser ces erreurs.

j.etienne a dit…

"pousser son travail sur la couleur rend paresseux en dessin"!!et voilà une louche pour toi,Etienne!
à qui le tour?

Anonyme a dit…

C'est plutot amusant que tu prennes ça personnellement, c'etait une remarque generale :)
Tu veux qu'on en parle?

j.etienne a dit…

oui mais autour d'un café alors

pierre braillon a dit…

"Panne sèche" "castrateur", "Cesser ces erreurs", tout d'abord, moi aussi Anonyme, je te souhaite une bonne année de merde.
Que te répondre ? Des dizaines de bon dessins, sans doute, mais comme je ne les ai pas sous la main, on n'a plux qu'à bavarder un peu.
Dans le fond, sans doute tu as raison. Et en même temps je ne sais pas si je partage un tant soit peu ton point de vue.
J'ai toujours mal dessiné. A l'époque ou d'autres faisaient des progrès fulgurants et des premières pages magnifiques, il y a une dizaine d'années, je remplissais péniblement des carnets de dessins affreux. Objectivement, je crois que j'aurais du abandonner, parce que je n'ai aucune qualité de dessinateur. Et puis jusqu'à tout récemment, je n'arrivais à aimer dessiner que si je fermais totalement les yeux sur le résultat.
Tu as raison quand tu dis qu'à travailler la couleur longtemps, on atrophie les muscles de dessin. Imagine quand on n'en a jamais eu... J'envie ces dessinateurs doués qui peuvent passer d'une technique à l'autre, sans montrer de faille. Je ne suis pas du tout de ce bois là.
Ce qui me semble castrateur, comme tu dis, c'est de ne pas accepter ses limites, de se raconter qu'à trente ans passés, on va se mettre, avec de la volonté, à dessiner comme Guarnido ou Quitely être pas ce que tu demandes, d'ailleurs. C'est peut-être juste le ton que tu emploies qui est marrant: à te lire, il faut vite que je sorte de l'impasse fatale.
J'ai toujours lutté avec mon dessin, alors que quelles que soient mes qualités de coloristes (et je n'ai pas d'illusions dessus )j'ai toujours eu un immense plaisir à la couleur. C'est une question de sensiblité, sans doute.
Je ne crois pas que je gagnerais grand chose à m'échiner à trouver une qualité graphique dont je pense être incapable. Dans les délais qui me sont impartis, j'essaye toujours de pousser au maximum mon travail. Et j'espère ensuite que ça me fera progresser. De toute façon, je ne suis pas en position de refuser du travail, je fais de mon mieux et je vois ce qui en sort. Parfois, c'est un peu décourageant. Comme quand je pose des couleurs transparentes sur mon trait et que je vois à quel point les dessins me paraissent affreux (la bd russe, comme tu le soulignais )- mais si j'essaie de "m'écraser sous les exigences" comme tu l'écrivais aussi, je ne ferais plus rien. Emprunter un registre graphique ultra balisé, fait ailleurs, en mieux, par d'autres, ça ne me dérange pas du tout. C'est un registre dans lequel je me reconnais totalement, je suis toujours entré dans les histoires qu'on me propose en ayant le sentiment de pouvoir me les approprier. La mise en scène, le cadrage, le découpage global d'une histoire m'apparaissent comme des moyens d'expression aussi personnel que peut l'être la stylisation d'un personnage. Vu mes qualités de dessinateurs, j'essaie avant tout d'avoir des personnages vivants, c'est comme ça que je les dessine. Je préfère faire un dessins "ressenti" qu'un dessin juste anatomiquement, si je ne peux pas faire les deux. Je ne sais pas si tu trouveras un jour des qualités à mes dessins (j'ai le même problème) mais j'apprécie, en tout cas, que tu prennes le temps de venir en souligner les défauts.

Mathias G. a dit…

Je les trouve vachement bien, moi, tes mascottes! Fraiches, rigolotes, stylisée, et souples. Du beau boulot :)
C'est le café des anciens correcteurs de l'AtelierBD ici, ou quoi? ;D

j.etienne a dit…

-Mathias-d'accord avec toi!

Anonyme a dit…

hum, "bonne année de merde", c'est agressif, non?

5cairotesde+ a dit…

Moi, je suis le vilain petit diable de l'"autre vie" et de ton autre métier et là, je pense à Abdelmadjid qui va rêvasser devant tes petits gugusses au milieu de se concentrer sur Pythagore: dis toi bien que pour lui, au moins, ce sera limpide...

pierre braillon a dit…

Sacré Anonyme !
Non, ce n'est pas agressif, c'est grossier. Eh, tu as vu le temps que j'ai pris pour te répondre ? C'est pas de l'attention, ça ? Moi, à te lire, je trouve qu'on peut aussi être agressif sans être grossier. Tu m'as presque convaincu d'essayer.

Chère Cairotte,
malheureusement, je ne sais pas si Abdelmajhid aura l'occasion de se pencher sur ce manuel, c'est un manuel de quatrième... Soleil sur toi et sur les tiens.

Anonyme a dit…

J'aurai quand à moi qualifié mon ton de "peremptoire" voir, "desgareable", mais agressif, non.