01 mai, 2009

la fontaine de Margatte-(2)




Le seigneur Riwallon, maintenant à cheval.
Alors les chevaux, c'est une de ces inombrables perversions anatomiques de la nature que je suis bien infichu de dessiner correctement, autant vous dire que j'en bave des ronds de chapeau.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

hello pierre! ton cheval, ce n'est pas qu'il est mal fait faudrait être malvoyant, c'est juste qu'avec ses expressions faciales on est dans l'univers jeunesse encore non? moi j'adore, mais je ne connais pas les exigences de tes partenaires
Au fait j'ai lu les contes tibétains à la fnac (oui je sais acheter c'est mieux..) je me rend compte qu'en l'espace de 3-4 ans je suis plus du tout à la page en matière d'illustration, c'est.. effrayant
a+
ff.

pierre braillon a dit…

Salut Francine,

je vois ce que tu veux dire par rapport au graphisme "jeunesse", c'est vrai, bien sûr, en même temps, ça ne me pose pas problème. Je ne vois pas ce ce niveau de dessin pourrait m'empêcher de raconter. Après, sans doute que ce registre de dessin s'applique, pour le lecteur, inconsciement, à un certain regictre d'histoire- pas de violence trop graphique etc...
Tant pis ! Au niveau ou je travaille, ce n'est pas comme si ça allait menacer les ventes de décevoir éventuellement les idées préconcues des lecteurs...

L'anthropomorphisme sur le cheval, ce n'est pas quelque chose que je trouve en soi marqué jeunesse. Je peux très bien imaginer qu'un homme comme ce chasseur du moyen-âge a un rapport de complicité, de compréhension très fort avec son cheval, et le représenter comme je l'ai fait, avec un visage, c'est un peu embrasser la subjectivité de Riwallon.
A moins que je ne sache dessiner les chevaux autrement.

Pourquoi tu dis que tu es "larguée en illustration" sinon ?

Anonyme a dit…

ok je vois.
jolly jumper et lucky-luke, c'est un rapport qui marche bien d'ailleurs. ha mais je t'ai dis une bêtise en fait: c'est Tout Public pas Jeunesse.. oups désolée^^
sinon, larguée je suis oui. mais je ne saurais pas l'expliquer par contre, c'est juste un ressenti très net. mais j'ose espérer que cet état n'est pas irreversible, j'étudie pour ;-)
ff.

Anonyme a dit…

En ce qui me concerne, j'adore ton cheval, si j'en avais un, il ressemblerait exactement à celui-là...intéressant et productif comme remarque, non?
greenp

pierre braillon a dit…

Oui green, c'est très beau ce que tu dis. Imagine les soirées que tu passerais à le brosser, à lui broder ses initiales sur des couvertures, moi, j'en ai les larmes zaux yeux.